Categories ACTUALITÉSSPORTS

La Chronique – sport : le Real de Madrid étrillé 3-7 par l’Atletico en amical

Port-au-Prince, le 27 juillet 2019.- Vendredi soir, près de New York, le Real Madrid s’est lourdement incliné (3-7) en amical face à l’Atletico Madrid, qui menait par 5 buts à 0 après la premiere période. Auteur d’un quadruplé, Diego Costa a été expulsé après une bagarre avec Daniel Carvajal.

C’est dans le cadre de l’International champions cup, un tournoi amical, que le Real a chuté (3-7) face à son rival de toujours, l’Atletico de Madrid, à East Rutherford. Auteur d’un quadruplé, Diego Costa s’est particulièrement mis en valeur, ouvrant la marque dès la première minute de jeu sur un tir croisé qui a été dévié par la défense du Real. Le festival offensif allait se poursuivre grâce à Joao Felix, la nouvelle recrue portugaise des Colchoneros (8e). Angel Correa (19e) puis D. Costa en a ajouté deux autres (28e et 45e sur penalty).

À la mi-temps, le Real était donc mené 5-0 et Zidane décidait de remplacer son gardien Thibaut Courtois par Keylor Navas. Ce qui n’a pas empêché à Diego Costa de planter son quatrième but (51e). Les Merengue se sont ensuite montrés plus offensifs dans le sillage de Karim Benzema, entré à la 30e minute de jeu, et ils ont réduit la marque grâce à Nacho (59e). En fin de rencontre, ils sont même parvenus à inscrire deux (2) nouveaux buts, par l’intermédiaire de Karim Benzema (85e, sur penalty) et Javier Hernandez (89e).

Entre-temps, l’Atletico de Madrid avait marqué un 7e but grâce à Victor Vitolo (70e), tandis que Diego Costa et Daniel Carvajal, qui en étaient venus aux mains, se sont logiquement faits tous les deux expulser (64e). À noter que, côté Real, Eden Hazard était titulaire mais ne s’est guère illustré, tout comme Luka Jovic, qui a même dû quitter ses partenaires en première période, en raison d’une blessure au genou. Quant à Gareth Bale, qui ne fait plus partie des plans de Zinédine Zidane, il est malgré tout entré à la 62e minute de jeu.

“Notre première période a été très difficile”, a reconnu Zidane à l’issue de la rencontre. “Nous ne sommes jamais entrés dans le match. On a manqué de tout, notamment d’intensité… Après, ce n’est qu’un match d’avant saison. Il n’y a rien d’autre à dire, si ce n’est que nous continuons de préparer notre saison et nous restons calmes”, a poursuivi l’entraineur du Real.

Reste que cette large défaite renforce les interrogations qui entourent la préparation du Real, qui s’était déjà incliné face au Bayern Munich (1-3) le 20 juillet, et qui semble fragilisé par l’interminable feuilleton médiatique lié au départ de Bale.

Cette défaite en amical n’égale pas le plus lourd revers du Real face à l’Atletico, concédé le 23 novembre 1947 en Liga. La Casablanca s’était inclinée 0-5 sur la pelouse des Colchoneros.

La Chronique

Merci de nous suivre et de nous aimez:
error

Laisser un commentaire