Categories SOCIÉTÉ

La Chronique-Société: Ô secours contre l’augmentation du prix de l’essence

Port-au-Prince, le 15 septembre 2019.- L’augmentation du prix des produits pétroliers par le gouvernement en place vont faire beaucoup plus de mal à la population haïtienne. Après cette annonce, les haïtiens ne sont pas restés sans rien dire concernant cette atrocité.

Tous les secteurs de la vie nationale confondus essayent d’évaluer les conséquences que cette augmentation aura sur la vie des haïtiens. Emmanuela Douyon, petrochallenger, a donné son avis au micro d’un journaliste de La Chronique. Elle a profité pour exprimer son désaccord par rapport à cette situation.
Selon cette dernière, avec déjà un taux d’inflation de 19%, plus que la moitié de la population s’enlise dans la pauvreté avec moins de 2 dollars US au quotidien. Ce qui fait que de jour en jour le pouvoir d’achat des gens diminue assez considérablement compte tenu du fait que le prix de tous les produits augmente spontanément.

Ce qui serait nécessaire, en signe de soutien, toujours selon Mme Douyon, ce serait que l’État trouve un accord avec le syndicat des chauffeurs, un accord du genre de subventionner le coût de transport, afin que les prix ne changent pas. « Si l’État ne procède pas de la sorte, comment la population va-t-elle pouvoir survivre face à tout ça ? » se demande-t-elle.
Mme Douyon craint bien que cela ne débouche sur un éclatement populaire. Elle redoute également que cette idée de subvention ne soit un autre moyen pour continuer avec la corruption.

La Petrochallenger propose à l’État des programmes pouvant aider les habitants à tenir le coup et suggère également que l’État prenne en compte les 200 à 400 millions US largués chaque année en faveur de la contrebande.

À noter que ce même État qui dit n’avoir pas de liquidité pour continuer à subventionner le gaz, a trouvé les moyens nécessaires pour verser 100, 000 US à de nombreux sénateurs pour voter en faveur du premier ministre nommé. Sans oublier d’autres dépenses inutiles de l’État qui ne cessent de causer du tort à la nation.

La Chronique

Merci de nous suivre et de nous aimez:
error

Laisser un commentaire